Hugues Micol

Hugues Micol est attiré très tôt par le dessin et fait ses
premiers pas dans la bande dessinée à l’âge où d’autres
jouent aux billes. Influencé par Jean Giraud, Pratt et plus
tard, Munoz, il délaisse pendant quelques années la BD pour
se consacrer aux arts graphiques. Il entre alors en 1988 à l’ESAG de Paris (École Supérieure des Arts Graphiques), puis devient illustrateur free-lance. Il débute sa carrière d’auteur dans le secteur jeunesse grâce à un simple envoi de planches chez Nathan. Après une parenthèse de plusieurs années, il revient
à ses premières amours, la bande dessinée. Dans ce domaine,
sa rencontre avec Jean-Louis Capron est déterminante. Ce dernier, enthousiasmé par le travail de Micol, insiste pour établir un projet commun. Micol accepte, et de leur collaboration va naître le western délirant de Chiquito
la Muerte
: sur le scénario déjanté de Capron, Micol fait
éclater son talent et l’originalité de son style. Le retour de Mananifek est donc le premier album d’une série de sept volumes, et le point de départ d’une série parallèle qui
contera les aventures de tous les personnages secondaires
de Chiquito la Muerte. De 2012 à 2013 il publie 3 tomes de Bonneval Pacha (scénario de Gwen Bonneval) aux éditions Dargaud.